AKU vs. les "Grabby-Stabbies" dans la brousse sud-africaine


AKU vs. "Grabby-Stabbies" dans la brousse sud-africaine

Par Cody Sowa



Comme je suis un photographe spécialisé dans la photographie de plein air et d'aventure, l'une de mes principales clientes (et maintenant amie) m'a demandé de l'accompagner avec son amie dans un safari sud-africain. Comment refuser de tels emplois ? Réponse : vous ne le faites pas!



Juste avant de partir, j'ai reçu un message de la compagnie de guides qui nous a avertis que notre safari serait infesté d'herbes, de buissons et d'arbres avec de longues aiguilles pointues (voir photo). Essentiellement, il y a de petites, moyennes et grandes plantes qui vous poignarderont et vous couperont. Les visiteurs australiens de la région les appelaient judicieusement et précisément "Grabby-Stabbies" pour une bonne raison. Bien qu'il n'y ait pas de crochet ou de barbelure sur l'aiguille de cette plante, elle s'agrippera à vos vêtements et donnera un bon coup de poignard avant de la laisser partir. Le pire, c'est qu'elles pénètrent aussi dans vos chaussures ou vos bottes si vous n'êtes pas bien préparé dans ce service.



Le conseil était : "Apportez une paire de bottes solides avec une semelle épaisse pour éviter les coupures aux pieds." De bons conseils et quelque chose que j'avais hâte d'éviter pendant le voyage. Comme dans toute aventure, vous êtes pratiquement inutile si vous vous blessez au pied, alors protégez toujours vos pieds!

C'est avec tout cela à l'esprit que j'ai décidé de prendre mes bottes pour "terrain inconnu", l’ AKU Superlap GTX. Vous vous demandez peut-être, tout comme moi, pourquoi je choisirais une botte aussi résistante alors que je vais dans un désert plat et poussiéreux de 90 degrés ? Mes pieds ne vont-ils pas transpirer et tomber de mon corps? Non! Bien qu'ils aient été un peu exagérés à bien des égards, même les guides m'ont un peu taquiné, ils respirent étonnamment bien et je ne me suis jamais sentie surchauffée. Contrairement aux autres, je n'ai jamais eu à penser aux fameux "Grabby-Stabbies". La botte de cheville plus haute dans cette situation a également été meilleure que prévu car mon équipe a fini par avoir des coupures et des égratignures sur les chevilles. Je les porte maintenant l'hiver au Colorado et l'été en Afrique, et je ne me plains pas. Elles respirent bien et font un excellent travail de régulation des températures. 




Comme je l'ai dit plus tôt, les guides m'ont un peu taquiné en pensant que les bottes plus grandes que la normale seraient maladroites et bruyantes lorsque nous marcherions dans la brousse. Au début, j'étais inquiet aussi. Je n'y avais pas pensé quand j'ai choisi les bottes et maintenant j'étais à plus de 100 milles de n'importe quel magasin de chaussures et à quelques milliers de milles de ma collection de bottes et de chaussures dans le Colorado. Le premier jour, j'ai mis les guides et moi à l'aise car j'étais étonnamment furtif. Aucuns bruits ne sont possibles, car même les guides marchaient de temps en temps sur des bâtons et il y avait beaucoup d'obstacles, peu importe l'itinéraire que nous choisissions. Heureux de rapporter que je n'étais pas plus bruyant que mes amis (bien que l'un d'eux était un amputé AK et un peu plus bruyant) ou les guides.



J'ai passé près de deux semaines à monter à l'arrière d'un camion de safari, à sauter dedans et dehors + de 10 fois par jour, puis à marcher un mile ou deux sur la plupart de ces petites randonnées en forêt. Je portais un sac à dos d'appareil photo avec un deuxième boîtier d'appareil photo et deux objectifs de rechange ainsi que mon boîtier principal fixé à un objectif géant (150-600mm) qui était perché sur un trépied. Inutile de dire que j'ai transporté du matériel toute la journée. Le meilleur, c'est que seulement mes épaules étaient fatiguées à la fin de la journée. Mes pieds ne m'ont jamais dérangé et je ne m'en suis même pas rendu compte avant de m'asseoir pour écrire cet article de blog.



Je vais le dire une dernière foit; Vos pieds sont la partie du corps qui fait la différence dans n'importe quelle aventure, peu importe la taille ou les conditions (moins le paravoile ou le surf peut-être). Prenez soin d'eux et protégez-les pour un maximum de plaisir en plein air!